Shannon K. L'heure

Publié le par La seconde 9.

 

L’heure




Un 18 Janvier, alors que je passais une après-midi au parc avec mes amis, mon téléphone se mit a sonné. Alors que le téléphone sonnait sans aucun numéro affiché : «  Bonjour mademoiselle, c’est pour vous prévenir que votre frère est aux urgences, nous n’avons pas réussi à joindre vos parents, pouvez vous venir ? »  Me dit-il. Sûrement le chef du service pédiatrie. J’étais affolée, je montai dans la voiture avec mon ami. Quelques minutes plus tard, je vis mon frère, attaché avec de nombreuses perfusions. Cela ne me rassurait pas …

Nous voilà 20 h 30, l’heure de visite est finie. Je repartis donc, j’étais très inquiétée. Son état n’était pas stable. Quelques heures après, mon ami me rendit une petite visite. Nous avons bu un verre puis je me suis installée dans mon lit. Une énorme crampe à mon ventre je ressentis brutalement. C’est alors que après quelques heures de sommeil, d’un coup j’ouvris les yeux. J’étais devant ma pendule. Il était 04h 32. Dans ma tête ça résonnait. «  04h 32, 04h 32, 04 h 32 ! » 

Je n’avaShanois plus que cette heure horrible dans la tête comme si on n’a voulus me prévenir.

En effet, le lendemain matin, il était 07 h30, le téléphone retentit.

«Allo, mademoiselle, nous avons une mauvaise nouvelle, votre frère nous a quitté cette nuit, nous ignorons l’heure du décès, toutes mes condoléance », me dit-elle.

Cette information me procura un choc, et d’un coup l’image, l’image de ma pendule. « 04 h 32 », c’est la que je me suis rappelée de cette nuit. C’était vraiment étrange mais dans ma tête, quelque chose me disait que à 04 h 32, j’ai perdu mon frère. Depuis cette image me revenais tout le temps sans explications. Et ça pendant toutes ces années…

Commenter cet article